12 milliards d’ouguiyas pour financer le pont de Rosso


Nouakchott - Saharamédias
Mercredi 21 Juin 2017



12 milliards d’ouguiyas pour financer le pont de Rosso
L’assemblée nationale a adopté mardi un projet de loi autorisant la ratification d’un prêt de 12 milliards d’ouguiya signé entre la Mauritanie et le fonds africain de développement destiné à la construction du pont de Rosso.

Selon le ministre délégué au budget, la construction de ce pont permettra de résoudre un problème majeur, en l'absence d'une infrastructure permanente de traversée entre les deux rives du fleuve Sénégal, et contribuera à aplanir les difficultés qui se posent à la mise en œuvre des politiques de développement économique et d'intégration régionale et continentale.

« La réalisation de ce projet  a encore dit le ministre permettra un accroissement significatif du trafic des biens et des personnes entre les deux rives, à développer les activités liées au transport, le long de la ligne transafricaine (Tanger - Lagos, Algérie - Dakar) d'une part, et entre l'Europe et l'Afrique sub-saharienne d’autre part ».

Le prêt relatif à ce projet, accordé par le Fonds africain de développement, est de 25 millions unités de compte, soit 12 milliards ouguiyas environ.

Le coût total de l’infrastructure est de 69.86 millions unité de compte de la banque africaine de développement la contribution de l’état étant de 33,77 unités de compte.

La contribution mauritanienne a encore dit le ministre, a été fournie à travers ce prêt et d’une subvention de l'Union européenne pour un montant de 7,98 millions unités de comptes en plus d’une contribution du gouvernement mauritanien d'un montant de 2,79 millions d'unités de compte.

Les travaux s’achèveront en 2020 à l’issue desquels disparaîtra l’unité d’exécution pour laisser la place à une structure qui sera constituée de concert entre les gouvernements mauritanien et sénégalais.



 
 
 
 














GABONEWS APAnews