19 maisons détruites dans la localité de Chelkhet Lgtouta


saharamedia
Dimanche 5 Septembre 2010



Des pluies diluviennes tombées samedi et dimanche dans les zones  de Nouakchott et Nouadhibou, les 2 principales villes de Mauritanie, ont causé d'énormes dégâts matériels, notamment par la destruction de 19 maisons en banco dans la localité de  Chelkhet Lgtouta,rapporte dimanche aprés midi l'Agence Mauritanienne d'information (AMI), un organe du gouvernement.

Ce village est  situé sur l'axe Nouadhibou-Nouakchott (précisément à 150 kilomètres de Nouadhibou  et 315 kilomètres  de Nouakchott) et coupé en 2 la route bitumée reliant les deux grandes agglomérations sur une distance de plus  50 kilomètres.

 

Du coup, les eaux de ruissement bloquent le trafic routier au niveau des PK 127,140, 182 et 195  à partir de Nouadhibou.

 

Avec la poursuite des intempéries, les populations de Nouadhibou, une presqu'île peu habituée aux précipitations, craingnent des inondations.

Les services compétents de l'état entreprennent actuellement des actions pour le reprise du trafic, selon l'Agence Mauritanienne d'Information (AMI), un organe du gouvernement.

Le Croissant Rouge Mauritanien (CRM), la Gendarmerie Nationale et l'Entreprise Nationale pour l'Entretien Routier (ENER) ont dépêché des équipes sur les lieux.

D'autres endroits du territoire mauritanien ont également enregistré de fortes pluies et subi des dégâts au cours des dernières 48 heures.















GABONEWS APAnews