1er Mai : L’ombre des dissensions entre Messaoud et Samory plane sur la fête des travailleurs


saharamedia
Dimanche 1 Mai 2011



Un meeting populaire dénonçant la voie suivie par la Confédération libre des travailleurs de Mauritanie (CLTM) dirigée par Samory Ould Beye, a été organisé, ce dimanche premier mai à Nouakchott et vu, par nombre d’observateurs, comme le reflet des dissensions qui opposent, depuis plusieurs mois, ce syndicaliste au président de l’Alliance populaire progressiste, également président de l’Assemblée nationale, Messaoud Ould Boulkheir.

Lors de ce meeting, organisé au centre de la capitale, l’ancien ministre de la Jeunesse et des sports, Mohamed Ould Yarg, réputé très proche de Messaoud, a déclaré que le groupe de syndicalistes qu’il dirige cherche «  restructurer la CLTM » et à lui « faire recouvrer la bonne voie, telles l’ouverture et la liberté syndicale ».

Cette division au sein des rangs de la CLTM reflète, en fait, les dissensions qui existent depuis un certain temps au sein de l’APP sur fond de mise à l’écart de Samory Ould Bèye par Messaoud Ould Boulkheir et ses soutiens qui reprochent au premier d’avoir critiquer ouvertement le président de l’Assemblée sur la question de l’esclavage et notamment sur la dissolution du mouvement El Hor.















GABONEWS APAnews