5,7 millions aux urnes pour élire un président de la République


saharamedia
Dimanche 31 Octobre 2010



5,7 millions d'électeurs ivoiriens se rendent aux urnes ce dimanche 31octobre, pour élire un nouveau Président de la République.

Ils ont le choix entre 14 candidats issus de différents partis politiques, coalition et des indépendants.

 

 

Les 3 poids lourds  de ce scrutin, présenté comme un tournant historique dans la patrie de feu  Felix Houphouet Boigny, sont le président sortant, Laurent G'Bagbo, candidat de la Majorité Présidentielle(LMP), Aimé Henry Konan Bédie (PDCI-RDA), ex Président de la République et Alassane Dramane Ouatara, Rassemblement Des Républicains (RDR).

On note la présence d'une seule femme dans le contingent,Lohoues Ahne Jaqueline épouse Oblé, indépendante.

Un scrutin à hauts risques face au quel la Côte d'Ivoire et même toute l'Afrique de l'Ouest, retiennent  leur souffle, dans l'espoir du retour d'une paix définitive au bord de la lagune des pêcheurs Ebries et partout ailleurs dans ce pays, aprés une dizaine d'années de crise socio économique.

Une tentative de coup d'état qui se prolonge en rebellion, divisant le pays en 2 territoires par une ligne Nord-Sud, le 19 septembre 2002.

Un événement d'une extrême gravité, qui en fait,  est  le résultat d'un long processus de pourrissement.

Avec une crise économique au milieu des années 80,  entraînant le raidissement et la crispation politique,  dont l'expression concrète est  l'irruption sur la scène du concept identitaire de l'ivoirité venu agir comme un véritable poison dans l'esprit et le coeur des ivoiriens.

Un deuxième tour est donné comme probable par de nombreux observateurs.

La sécurité du scrutin, dimension fondamentale, est assurée par les Forces Armées Nationales Ivoirienne (FANCI), les Forces Armées des Forces  Nouvelles (FAFN) dans leur zone de contrôle, un Centre de Commandement (CC) réunissant les ex belligérants, noyau de la future armée nationale (encore peu opérationnel), les Forces Impartiales (ONU) et les 900 soldats francais du dispositif Licorne.

Cas de figure inédit: organisation d'une élection présidentielle dans un pays divisé encore en 2 au plan du commandement militaire.

La Côte d'Ivoire est une forte terre d'immigration, avec l'économie la plus importante de l'Afrique de l'Ouest francophone.

Plus de 150.000 mauritaniens vivent dans ce pays dont la stabilisation est vitale pour toute la sous région.















GABONEWS APAnews