A quand la fin du tant pis dans nos missions diplomatiques ?


saharamedia
Jeudi 1 Décembre 2011



On a beau crier ! Et le malaise continue dans certaines de nos missions diplomatiques… Ils sont là, parfois, on ne sait même pas, souvent, pourquoi ? Ils sont là et ils ne sont ni francisants, ni arabisants et encore moins les deux .Un troisième larron ? Raison d’Etat ? « C’est Maaouiya qui m’a nommé ici, C’est Ely qui m’a placé ici ; C’est Aziz qui m’a promu ici, je ferai ce que bon me semble, l’argent du visa, les fonds spéciaux, l’équipement, vos salaires…

Tout est mis à ma disposition, même votre carrière, j’en dispose »…Et puis tant pis si vous avez un autre jugement’’ ! Non ! J’ai envi de cracher à entendre de tels propos qu’on entend souvent dans certaines de nos missions qui peuvent, aussi, par occasion, se transformer en un terrain de Dim-raw, de ring ou Hajeytek ma jeytek ...

Désastre, détournement de dénier public, sous représentation…qu’est ce qu’on n’a pas vu ? Et qu’est ce qu’on n’a pas entendu ? Et pourtant qu’est ce que l’Etat Mauritanien n’a pas fait pour ces choyés qui doivent être intègre sur tous les plans. Discrets, ils se battent sur tous les fronts, dans tous les dédales et coulisses et partout où se joue notre Devenir ! Mais telle n’est pas, souvent, le cas .Nous avons l’impression qu’ils ne sont là que pour écorner et ternir l’image de notre Etat  à l’Etranger … En vrais « cheb-chabas », n’ont-ils vendu des terrains, des immeubles appartenant à l’Etat Mauritaniens… ? N’ont-ils pas détourné, volé l’argent, les fonds alloués pour redorer le blason de notre Patrie ? Que de réunions ratées ! Que de… !Que cérémonies ! Que de Sommets, Que de Traités, de Conventions, d’Accords mal préparés pour cause de négligence et d’incompétences … !

A l’heure des grands défis et au moment où les révolutions-printemps sont entrain de faire sauter les barricades, toutes les barricades, chapelles et chapelets, il est grand de mettre fin au tant pis qu’affichent certains Chefs de Missions qui oublient que la raison d’être d’une mission c’est la Représentation .Au moment où la Mauritanie tend à devenir un passage obligé dans la sous-région, Son Excellence Aziz et le MAEC doivent mettre les bouchées doubles afin de soigner notre vitrine étrangère en y mettant de l’ordre et ce parce que tout simplement ça ne va pas .

Idoumou OULD CHEIKH OULD BEIBY















GABONEWS APAnews