ADIL privilégie de ne pas répondre aux rumeurs


saharamedia
Mardi 18 Mai 2010



ADIL privilégie de ne pas répondre aux rumeurs

En rendant visite au siège ADIL en ce jour du mardi 18 mai, rien ne laisse transparaître le bienfondé des rumeurs qui s’acharnent à faire cas de dissensions au sein du directoire de ce parti s’agissant notamment de son avenir politique. L’atmosphère ambiante au siège du parti tranche carrément avec les suspicions dont il est l’objet se voulant plutôt le reflet d’un organe politique qui après avoir, un temps, dirigé le pays est devenu le creuset de plusieurs grandes figures politiques qui a rejoint les rangs de l’opposition et qui continue d’évoluer dans la sphère de celle-ci. Les deux plus grands dirigeants du parti que sont l'ancien premier ministre Yahya Ould Ahmed El Wagf et l'ancien ministre Boydiel Ould Houmeid ne sont pas venus au siège et ne avaient fermé leurs téléphones comme s'ils préféraient ne pas répondre aux rumeurs.

 

 

 















GABONEWS APAnews