AG de l’UAFA : Une place pour le nouveau ‘’candidat des pauvres’’ ?


saharamedia
Mardi 27 Avril 2010



AG de l’UAFA : Une place pour le nouveau ‘’candidat des pauvres’’ ?

Le président de la fédération mauritanienne de football, Mohamed Salem Ould Boukhreïss tentera d’accéder au comité exécutif de l’Union arabe des fédérations de football(UAFA), à la faveur de l’ouverture prônée par les dirigeants de cette union, en conclave à Djeddah (Arabie Saoudite). Soutenu par les fédérations des pays dits pauvres au sein de cette structure notamment celles de Djibouti, Comores, Somalie et le Soudan et se présentant, lui aussi, comme le candidat des « pauvres » , Ould Boukhreïss dispose de réelles chances d’entrer dans ce cercle restreint, largement dominé par les riches monarchies du golfe même si les grands ténors arabe figurent parmi les candidats. En face, se retrouvent confinées dans les secondes rôles, les fédérations des pays »pauvres » à savoir la Mauritanie, Djibouti, Somalie et les îles Comores.

 

Le président de la fédération mauritanienne de football(FFRIM), Mohamed salem Ould Boukhreïss figure parmi les quinze candidats aux élections du bureau exécutif de l'Union arabe de football (UAFA), qui se déroulent à l’assemblée générale de l'Union, ouverte ce 27 avril à Jeddah (Arabie Saoudite). Outre Ould Boukhreïss, la liste des candidats pour les huit sièges en jeu, comporte Mohammed Raouaraoua (Algérie), Samir Zahir (Egypte), Talib Azmakna (Jordanie), Said Belkheyat (Maroc), Ahmad Ghanem (Emirats arabes unis), Aissa Ben Rachid Al Khalifa (Bahreïn), Mouncef Fdili (Tunisie), Jaafar Mouatassim (Soudan), Houssine Said Mohamed (Irak), Naif Ben Salem El Marhoun (Oman), Moubarak Mouassab (Koweït), Mohamed Rabaa (Liban), Jamal Jaafari (Libye) et Houssine Ben Nacer Charif (Yémen).

Huit membres seront élus au niveau des continents asiatique et africain, qui obtiendront chacun quatre sièges au sein du comité exécutif. Le président en exercice de l'Union arabe de football, le prince Soltane Ben Abdel-Aziz Al Saoud sera l'unique candidat à sa propre succession après le retrait du Qatari, Mohamed Ben Himmam.

L’entrée de la Mauritanie au sein des instances de l’UAFA lui permettra de bénéficier d’un avait assisté, en décembre 2009, à la précédente Assemblée Générale de l’UAFA qui avait entériné les nouveaux statuts de cette association après leur révision par un panel d’experts. Après quelques années de léthargie, l’UAFA tente de redynamiser ses activités.















GABONEWS APAnews