Accord de partenariat de Pêche Mauritanie/ UE


saharamedia
Lundi 26 Avril 2010



Accord de partenariat de Pêche Mauritanie/ UE

 

« L'Accord de Pêche avec la Mauritanie est le plus important Accord de Partenariat dans le secteur des pêches jamais conclu entre l'Union européenne et un pays tiers ». La révélation a été faite par Hans-Georg GERSTENLAUER, Ambassadeur de l'Union européenne en Mauritanie, dans un document parvenu à « Sahara Média ». Cet accord assure – comme les précédents – un approvisionnement régulier et conséquent du marché européen en poissons et autres produits de la mer. Pour la Mauritanie l'accord donne, assure le diplomate européen, des assurances significatives et des perspectives commerciales à moyen-terme avec un partenaire important et fiable. Les contributions financières de l'UE sur la base du présent accord constituent des revenues significatives et stables pour le budget du pays. En 2009, la flotte européenne a effectué 335 débarquements au port de Nouadhibou, pour un total d'environ 17.000 tonnes de poisson envoyé à l'exportation, après traitement ou transformation dans les usines sur place.Toujours en 2009, d'après les sources mauritaniennes, la valeur commerciale de la pêcherie artisanale de la filière "frais" exportée, a été d'environ 150 millions d'euros. Les enjeux sur le plan économique et social sont donc conséquents et un suivi sanitaire rigoureux  s'impose. « Notre objectif, indique le chef de la délégation de l’UE à Nouakchott, est également que la Mauritanie puisse, dans un futur proche, profiter pleinement et de manière durable de ses ressources aquatiques ». En 2009, l'Union européenne a signalé aux autorités mauritaniennes 20 cas d'alertes sanitaires selon le mécanisme RASFF (Rapid Alert System for Food and Feed). La plupart des notifications ont concerné les modalités de conservation, notamment la détérioration des caractéristiques organoleptiques des produits de la pêche avec comme résultat le rejet à la frontière UE. A noter que la délégation de l’UE avait organisé, le dimanche dernier, des "Journées de Formation pour renforcer les capacités nationales et régionales dans le domaine sanitaire et phytosanitaire au regard des normes internationales. "















GABONEWS APAnews