Adama Barrow : seule la menace d’user de la force a amené Yaya Djamé à partir


Nouakchott - Saharamédias
Lundi 23 Janvier 2017



Adama Barrow : seule la menace d’user de la force a amené Yaya Djamé à partir
 
Le nouveau président gambien, Adama Barrow, a déclaré que c’est la fermeté de la communauté économique de l’Afrique de l’ouest d’intervenir militairement en Gambie qui a amené l’ancien président, Yaya Djamé, à quitter le pouvoir, et non pas la médiation mauritano-guinéenne.

Lors d’un point de presse ce dimanche, Barrow a dit que n’eut été la détermination de la CEDEAO d’envoyer ses troupes en, Gambie, Yaya Djamé n’aurait jamais pensé quitter le pays.

« Si le président Djamé a accepté de quitter le pouvoir ce n’est pas le fruit de la médiation des présidents guinéen et mauritanien, a déclaré le nouveau chef de l’état gambien, mais c’est parce que les forces de l’ECOAS étaient prêtes à le destituer ».

Barrow a salué l’action de la mission de la CEDEAO en Gambie qui avait fait, selon lui, forte pression sur Yaya Djamé pour l’amener à partir, car celui-ci ne comprend que l’usage de la force.
 
 
 














GABONEWS APAnews