Adil : Des dirigeants se retirent du parti et confirment leur maintien dans la COD


saharamedia
Lundi 13 Décembre 2010



Adil : Des dirigeants se retirent du parti et confirment leur maintien dans la COD

Des dirigeants du parti « Adil » ont annoncé ce dimanche leur retrait du parti, suite à son adhésion à la majorité soutenant le président Ould Abdel Aziz.

A cette occasion, Ahmed Ould Sidi Baba, l’un des chefs de file de ce refus d’amarrer le parti Adil à la majorité présidentielle, a déclaré que leur position s’appuie sur les statuts du parti qui stipulent qu’il ne peut adhérer à une coalition sans prendre l’avis du Conseil national, précisant que le document qui a été signé hier samedi par la majorité et « Adil » n’est « pas authentique et que certaines parties ont même été supprimées ».

Il a ajouté que le document de base insiste sur « la criminalisation des coups d’Etat, l’élargissement des compétences du Premier ministre pour qu’il devienne le responsable direct des attentes de la majorité ». Il a indiqué que le groupe qui a décidé de quitter Adil a choisi de rester dans la Coordination de l’Opposition Démocratique (COD), ajoutant que les statuts du parti lui interdisent de soutenir un président s’il n’est pas ouvert à tous et se tient à équidistance de tous les pools politiques. Parmi les personnalités les plus connues de ceux qui ont choisi de quitter Adil figurent Ahmed Ould Sidi Baba, la députée Nouma Mint Mogueya, l’ancien ministre Dah Ould Abdel Jellil et Sidi Ould Boillil.















GABONEWS APAnews