Affaire Ould Dadde : La défense parle de détention arbitraire et d’immixtion du Ministère de la Justice dans le dossier


saharamedia
Lundi 14 Novembre 2011



Affaire Ould Dadde : La défense parle de détention arbitraire et d’immixtion du Ministère de la Justice dans le dossier

La défense de Mohamed Lemine Ould Dadde parle de « détention arbitraire », et d’immixtion du Ministère de la Justice dans le dossier de cet ex Commissaire aux Droits de l’Homme, à l’Action sociale et à l’insertion.

Dans un communiqué rendu public, Me Ibrahim Ould Ebetty, membre du collectif des avocats, la défense se dit surprise par la récente déclaration du ministre de la Justice, Abidine Ould El Kheir, sur les ondes de RFI et selon laquelle « le juge d'instruction attend le retour du dossier objet d'un pourvoi en cassation devant la cour suprême pour le renvoyer ».

Pour les avocats de Ould Dadde, il n’y a aucun doute que cette sortie du ministre de la Justice constitue « une immixtion dans le fonctionnement de la justice et donc d’une tentative d’influencer le juge dans la décision qu’il prendrait qui peut être le renvoi ou le non lieu ».

 

Pour Ould Ebetty, « la déclaration du Ministre confirme le caractère politique qu’il réserve au traitement du dossier ». et l’avocat de Ould Dadde de noter qu’il y a lieu de souligner aussi que « seul le juge d’instruction détient le pouvoir de la suite à réserver au dossier, suite qui peut être le non lieu ou le renvoi ».















GABONEWS APAnews