Affaire SONIMEX : l’enquête fait face à des complications juridico-administratives


Nouakchott - Saharamédias
Mardi 9 Août 2016



Affaire SONIMEX : l’enquête fait face à des complications juridico-administratives

Des sources proches de l’enquête sur la disparition des engrais depuis les magasins de la SONIMEX révèlent que des complications administratives et juridiques sont apparues dans le dossier depuis que les investigations se sont élargies aux marchés d’approvisionnement conclus dans la période qui a suivi 2010.

Des sources ont révélé à Sahara Medias que le suivi de ces marchés a rendu davantage plus compliqué pour la commission d’enquête de déterminer avec exactitude le tonnage réel objet de détournement.

Les mêmes sources soulignent par ailleurs que des contraintes juridiques empêchent les enquêteurs de transmettre à l’état actuel le dossier à la police chargée des crimes économiques eu égard à la nature des prérogatives des juridictions et les réserves à propos des faits et des preuves.

Selon les mêmes sources la commission d’enquête a salué la parfaite collaboration de l’ex chef d’agence de la SONIMEX au cours des interrogatoires qui ont permis de découvrir de graves manquements et de transgressions qui pourraient avoir de sérieuses répercussions sur la filière agricole de manière générale.

La commission d’enquête avait demandé à des hommes d’affaires et à des responsables de la société de ne pas quitter la ville de Rosso jusqu’à la fin de l’enquête, avant d’autoriser le directeur commercial et financier de la SONIMEX de se rendre à Nouakchott pour raisons de santé après avoir été victime d’un malaise.

 

 

 















GABONEWS APAnews