Affaires étrangères libyennes : Une délégation tribale mauritanienne va tenter de réconcilier kadhafi avec ses opposants


saharamedia
Mercredi 2 Mars 2011



Selon le vice-ministre libyen des Affaires étrangères, Khaled Kaim, « une délégation composée de tribus venant de la Mauritanie, de la Tunisie, de l’Algérie, de l’Egypte et du Maroc ainsi que de certains pays du Golfe arrivera en Libye à partir de ce mercredi pour prendre part à un dialogue en cours entre l’Etat et les opposants en vue de connaitre les doléances qu’ils présentent et connaitre la réalité ».

Khaled Kaim a précisé, dans ce sens, a demandé aux « travailleurs arabes de rester en Libye leur indiquant que leur protection est du ressort de l’Etat libyen qui assurera également la protection des journalistes et des missions diplomatiques ».

Le responsable libyen a aussi indiqué que « les menaces d’envahir la Libye sont un fait dangereux qui pèseront sur la paix et la stabilité dans le monde ». Après avoir qualifié ce qui se passe en Libye de « problème interne », il s’est interrogé si « l’appel lancé par les Américains et les Britanniques pour envahir la Libye sont justifiables du droit international » ?

 

A signaler que responsables politiques et militaires préparent plusieurs options pour faire face à la crise libyenne, sans toutefois donner des indices clairs si l’intervention armée pourrait être l’ultime étape pour mettre un terme à ce qui se passe actuellement en Libye. 

 

 















GABONEWS APAnews