Affrontements entre la police et des manutentionnaires grévistes à Nouakchott


saharamedia
Jeudi 13 Mai 2010



Affrontements entre la police et des manutentionnaires grévistes  à Nouakchott

La police a tiré, ce jeudi 13 mai, des gaz lacrymogènes sur des dockers et autres manutentionnaires aux abords de la polyclinique ainsi que le siège de la CLTM où des centaines de protestataires s’étaient regroupés pour dénoncer le refus des autorités d’engager des pourparlers avec le syndicat et le refus des commerçants de satisfaire leur plate forme revendicative.

 

La police qui a procédé à des interpellations, a fait usage des matraques pour disperser les protestataires. La circulation est restée bloquée. L’atmosphère était suffocante. Un cocktail explosif mêlant grenades lacrymogènes et un violent de poussière qui balaie la ville de Nouakchott, depuis huit heures, se formait dans l’air ambiant. Les manutentionnaires observent, depuis lundi dernier, une grève générale suite au refus des autorités de convoquer des négociations afin d’examiner leurs doléances. Depuis lors, des heurts émaillent quotidiennement cette vague de protestation qui semble, atteindre aujourd’hui, son pic même si une légère accalmie avait été notée, mercredi, avec la libération des sept dockers, qui étaient détenus au commissariat du quatrième arrondissement de la capitale.

 















GABONEWS APAnews