Ahmed Ould Daddah accuse le pouvoir mauritanien de ne pas assumer sa responsabilité envers la détérioration des conditions de vie des populations


saharamedia
Mardi 18 Janvier 2011



Ahmed Ould Daddah accuse le pouvoir mauritanien de ne pas assumer sa responsabilité envers la détérioration des conditions de vie des populations

Le chef de file de l’opposition démocratique en Mauritanie, Ahmed Ould Daddah, président du Rassemblement des forces démocratiques (Rfd) a accusé le pouvoir de Nouakchott de n’avoir « aucun sens de responsabilité envers la détérioration des conditions de vie des populations », déclarant être très « choqué, personnellement, de la situation dans laquelle se trouvent les citoyens».

Ould Daddah qui s’exprimait hier lundi au cours d’une tournée à Arafat, la plus grande des moughataa de Nouakchott, a demandé aux militants de son parti « à assumer leur responsabilité envers leurs préoccupations, jusqu’à ce que la victoire devient réalité, Incha Allah », a-t-il déclaré.

Ould Daddah a en outre renouvelé l’appel lancé par le Rfd pour la mise en place de quatre commissions d’enquête sur les questions de gabegie « qui gangrènent l’Etat et d’une manière sans précédent », selon son propos.

 

La tournée que le président du Rfd mène actuellement dans la moughataa d’Arafat entre dans le cadre de celles annoncées par la commission de communication de son parti qui le mèneront dans les diverses moughataa de la capitale pour s’entretenir avec les populations et leur parler directement des événements sur le plan national et de la position du Rfd par rapport à ces questions.

A signaler que la jeunesse du Rfd avait orbanisé hier lundi un sit-in de solidarité avec le peuple tunisien devant l’ambassade de Tunisie à Nouakchott.















GABONEWS APAnews