Ahmedou Ould Abdalla : La chute de Kadhafi va contribuer à l’assainissement de l’économie des pays du Sahel


saharamedia
Jeudi 1 Septembre 2011



Le diplomate mauritanien de renommée international, Ahmedou Ould Abdalla, a considéré que la chute du régime du colonel Kadhafi aura pour conséquence favorable l’assainissement de l’économie des pays du Sahel, basée, pour l’essentiel, sur le trafic de toutes sortes.

Ould Abdallah a accusé le colonel Kadhafi d’avoir cherché à mettre en place ce qu’il appelait lui-même la « qatiba arabe » (légion arabe) composée d’un millier de combattants venant du Mali, du Niger, du Tchad et de la Mauritanie, et qu’il destinait à l’accomplissement de ses projets dans la sous région.

Le diplomate mauritanien, qui s’exprimait dans le journal français La Croix, a ajouté, qu’avec tout cela, Kadhafi a toujours « combattu pour contrecarrer l’hégémonie d’Al Qaeda au Maghreb Islamique (AQMI) sur les Etats du Sahel », précisant que sa chute « laissera un vide que les Emirs salafistes chercheront à occuper ».

 Il a cependant ajouté que la probabilité de voir les rebelles touaregs s’allier aux terroristes d’AQMI reste très faible.

L’ancien envoyé spécial de l’ONU pour la Somalie a indiqué que le plus grand danger qui plane sur les pays du Sahel n’est pas « l’extrémisme islamiste » mais l’existence de « gouvernements corrompus qui continuent à faire prévaloir le tribalisme sur la transparence de la gestion des affaires publiques ».

A son retour en Mauritanie, le diplomate Ahmedou Ould Abdallah avait, de retour en Mauritanie, créé le Centre stratégique pour la sécurité du Sahel et du Sahara, dont le siège se trouve à Nouakchott.

 















GABONEWS APAnews