Al Mostaqbal suspend la qualité de membre de son président Ould Bourboss qu’il soupçonne de connivence avec le pouvoir


Saharamedias/Nouakchott
Lundi 30 Juin 2014


Le parti Al Mostaqbal, membre du Forum national pour la démocratie et l’unité (FNDU) a décidé de suspendre son président Mohamed Ould Borboss qui a annoncé ce lundi sa disposition à dialoguer avec le pouvoir de Mohamed Ould Abdel Aziz.


Al Mostaqbal suspend la qualité de membre de son président Ould Bourboss qu’il soupçonne de connivence avec le pouvoir
Le parti a indiqué, au cours d’une conférence de presse qu’il a organisé ce lundi en son siège à Nouakchott que les déclarations d’Ould Borboss font partie de ses « sorties » par lesquelles il cherche à perturber la vie du partie et à influencer sa ligne résolument opposée au pouvoir actuel.
Le deuxième vice-président de cette formation, Moctar Ould Kambar Ould Sidi Maouloud a indiqué, dans une déclaration à Saharamédias, en marge de cette conférence de presse, qu’Ould Borboss a tenté, à maintes reprises, à faire changer au parti sa position opposante.
Et Ould Sidi Maouloud de révéler qu’Ould Boroboss avait suggéré au parti de le présenter aux législatives de novembre 2013 mais que le bureau exécutif avait préféré s’en tenir à la ligne suivi par la Coordination de l’opposition démocratique dont Al Mostaqbal était membre.
Il a déclaré que le président du parti est revenu à la charge, lors de la dernière présidentielle, pour demander à ce qu’Al mostaqbal se retire du FNDU.
Le deuxième vice-président d’Al mostaqbal a enfin accusé Ould Borboss d’avoir des relations suspectes avec des personnalités influentes du pouvoir de Mohamed Ould Abdel Aziz, en plus d’émarger auprès d’hommes d’affaires soutenant le système.














GABONEWS APAnews