Al-Qaeda diffuse l'enregistrement audio d'un otage français au Niger


saharamedia
Vendredi 14 Mai 2010



Al-Qaeda diffuse l'enregistrement audio d'un otage français au Niger

Al-Qaeda au Maghreb islamique (Aqmi) a diffusé un enregistrement sonore et une photo présentés comme ceux d'un Français enlevé par le groupe en avril, ont indiqué vendredi les centres de surveillance des sites islamistes SITE et Intelcenter. Dans ce message, dont la date d'enregistrement ne peut être déterminée, l'otage se présente comme Michel Germaneau, âgé de 78 ans. Il s'adresse au président de la République française Nicolas Sarkozy pour lui demander d'oeuvrer à sa libération.

La photo, accompagnant l'enregistrement, présente un homme âgé avec une barbe, vêtu d'une tunique ocre et portant un turban sur la tête. On voit également derrière lui une banderole noire sur laquelle est inscrit le nom d'Al-Qaeda au Maghreb islamique. Elle ne peut non plus être datée. Est également montrée avec la photo une carte d'identité française, sur laquelle on peut lire le nom de Michel Germaneau, né en 1932. L'homme indique souffrir d'une grave maladie de coeur et ne plus avoir de médicaments. Il se plaint également de la chaleur.

Échange de prisonniers

Le 6 mai, la chaîne de télévision satellitaire arabe Al-Jazira, citant un communiqué de l'Aqmi, avait indiqué que le groupe revendiquait le rapt du Français. Dans son message diffusé vendredi, Aqmi réclame un échange de prisonniers et explique que les détails seront fournis au négociateur. La France a indiqué récemment que sa mobilisation restait "totale" pour parvenir à sa libération.

Le Français a été enlevé le 19 avril dans le nord du Niger avec un Algérien qui a depuis été libéré. Dans le communiqué diffusé vendredi, Aqmi indique toutefois que le rapt a eu lieu le 22 avril. Le 29 avril, des sources sécuritaires nigériennes avaient affirmé que l'otage était "dans le désert côté malien" avec ses ravisseurs. Les enlèvements d'Occidentaux sont courants dans la vaste zone désertique à cheval entre le Niger, le Mali et l'Algérie, territoire où opère Aqmi. Le Point.fr















GABONEWS APAnews