Aleg : Aziz annonce l’imminence de la mise en place de la CENI


saharamedia
Dimanche 15 Avril 2012



Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a mis en cause « des formations non scientifiques » dans le chômage des jeunes diplômés et a pointé du doit un système éducatif coupable d’avoir formé, dans les domaines de l’histoire, du droit et de la littérature, des dizaines de milliers de jeunes.
Ould Abdel Aziz qui s’adressait à des milliers de personnes venues des différents coins du Brakna assister au meeting qu’il avait animé ce dimanche soir à Aleg, a indiqué que le gouvernement planche actuellement sur la réforme nécessaire pour sortir l’enseignement de cette situation, en orientant les jeunes vers les filières scientifiques et techniques.
Aziz a par la suite critiqué le fait que des jeunes aient écrit des slogans qui lui sont hostiles sur les murs alors que, dit-il, « ce temps est révolu et la liberté est offerte à tous pour s’exprimer ». Il a, dans ce cadre, accusé l’opposition d’avoir « envoyer des enfants pour écrire ces graffitis ».
Ould Abdel Aziz a considéré que le dialogue politique qui a eu lieu entre la Majorité et certains partis d’opposition a permis « de consolider la démocratie », annonçant, à cette occasion l’imminence de la création de la CENI (Commission électorale nationale indépendante).
Il a aussi promis aux populations du Brakna la mobilisation de quelque 500 millions d’UM destinés au financement d’AGR (activités génératrices de revenus) dans les différentes localités de la wilaya.
Cependant, des banderoles accusant Aziz d’avoir failli à certains de ses engagements et dénonçant la suspension des salaires d’un groupe de professeurs ont été brandies au cours du meeting d’Aleg.
Au cours de ce meeting, un jeune nommé Maaouiya, est tombé en syncope et a été aussitôt transporté à l’hôpital pour y subir les soins nécessaires.

 















GABONEWS APAnews