Alerte maximale sur toute l’étendue du territoire national après les derniers événements survenus dans le pays


saharamedia
Samedi 5 Février 2011



Des sources généralement bien informées ont indiqué que les autorités mauritaniennes ont décidé de mettre tous les services de sécurités en état d’alerte maximum suite à la tentative d’attentat terroriste que des véhicules appartenant à Al Qaeda au Maghreb islamique (Aqmi), infiltrés dans le pays, et bourrés d’explosifs, projetaient de commettre. Les mêmes sources ont indiqué que l’armée a détecté des mouvements de véhicules suspects dans la zone de Nbeiket Lahwach.

Dans le même ordre d’idée, ces sources ont confirmé que l’armée mauritanienne et la gendarmerie cernent toujours, depuis la nuit du vendredi, deux salafistes qui ont tué un gendarme dans le sud du pays. les deux terroristes se cacheraient, toujours selon ces sources, dans la zone de « Nebiki », très boisée, après avoir tendu un piège à trois gendarmes lancés à leurs trousses, et réussi à tuer l’un d’eux. Ils se trouveraient bloqués par l’armée mauritanienne qui a cerné la zone de tous les côtés, probablement aussi sans aucune possibilité d’échapper aux forces sénégalaises qui sont également en état d’alerte sur la rive gauche, selon la source.

Les deux terroristes avaient auparavant abandonné leur véhicule bourré d’explosifs dans la zone de « Rkiz », réussissant à échapper à l’armée alors qu’un troisième salafiste a été arrêté.

Jeudi dernier, l’armée mauritanienne avait présenté à la presse un véhicule piégé que des salafistes se préparaient à utiliser contre des cibles militaires et des intérêts étrangers en Mauritanie.

 

 















GABONEWS APAnews