Algérie : 80 candidats à la présidentielle et Boutefligha promet la transparence


Vendredi 21 Février 2014


Le président algérien, Abdel Aziz Boutefligha a donné instruction, hier jeudi, au gouvernement pour que les élections présidentielles prévues le 17 avril prochain, soient « au-dessus de tout soupçon », dans une démarche pour rassurer l’opposition quant à leur transparence et sur les craintes de voir l’armée intervenir en sa faveur, lui qui s’apprêterait à briguer un quatrième mandat, malgré son état de santé.


Algérie : 80 candidats à la présidentielle et Boutefligha promet la transparence
A deux mois de cette élection présidentielle, plus de 80 candidats ont déjà annoncé leur intention de briguer le suffrage des électeurs algériens. Parmi ces candidats, dont beaucoup d’anonymes, on retrouve le nom de l’ancien Premier ministre, Ali Ben Flis, qui avait perdu en 2004 face à Boutefligha.
Le président algérien s’est aussi adresser aux walis, déclarant qu’ils sont concernés « en premier lieu, tout comme l’ensemble des responsables concernés de veiller à l’accomplissement de toutes les conditions pour que les élections soient libres et transparentes ». 














GABONEWS APAnews