Algérie : Bouteflika limoge les chefs militaires des zones limitrophes


saharamedia
Samedi 28 Août 2010



Algérie : Bouteflika limoge les chefs militaires des zones limitrophes

Le président Algérien Abdel Aziz Bouteflika  vient d’opérer un vaste changement dans les directions de régions militaires limitrophes avec la Mauritanie et le Mali. Ainsi, le général El Hadi Boudarsa a été nommé adjoint au commandant de la troisième région militaire. Le général Moustapha Chaghour a été remplacé par le général Mohand Amzhiyane Si Mohand comme chef d’état-major de la même région installée dans la wilaya de Bechar.

 

Le fait que cette wilaya soit frontalière à la fois avec la Mauritanie et le Mali démontre clairement que le changement à la tête de la direction militaire est lié aux résultats de la lutte antiterroriste dans la zone et, de manière générale, dans le sud algérien.  Le vaste mouvement a également touché les mêmes postes dans les zones militaires quatre et cinq, selon une information rapportée par le journal Ennahar (Algérie). Au niveau de la cinquième région  militaire, l’adjoint au commandant de la zone, le général Mohamed Bergham et le chef d’état-major de la dite zone basée à Constantine, le général Nouredine Hambely, ont été remplacés. Ces bouleversements ont été suivis par une réunion entre le chef d’état-major de l’armée nationale populaire, le général Ahmed Ghayed Saleh, avec les commandants militaires des zones en vue de mieux coordonner et donner un nouveau souffle aux opérations militaires antiterroristes dans les régions limitrophes avec la Mauritanie, le Mali et le Niger.

 















GABONEWS APAnews