Algérie : ministre pour 48 heures seulement


Nouakchott - Saharamédias
Dimanche 28 Mai 2017



Algérie : ministre pour 48 heures seulement
Le président algérien Abdel Aziz Bouteflika a limogé dimanche le ministre nouvellement nommé au département du tourisme et de l’artisanat Messaoud Ben Akoune.

Selon le communiqué de la présidence le chef de l’état algérien s’est référé à l’article 93 de la constitution et sur proposition du premier ministre chargé la semaine dernière de former le gouvernement.

Des médias algériens, citant des sources sécuritaires, ont annoncé que la décision du président algérien est intervenue après avoir reçu un rapport des milieux sécuritaires qui révélaient que le ministre en question avait été condamné dans quatre affaires différentes et qu’il avait purgé pour l’une d’elles une peine de 6ans.

Le ministre limogé avait été nommé sur la foi du président du parti du mouvement populaire algérien, Amara Ben Youssef qui voyait en lui une compétence nationale.

Seulement  sa nomination avait amené certains responsables, dans ce département, à démissionner pour protester contre cette promotion.
 
 














GABONEWS APAnews