Algérie : nouvelles mesures pour lutter contre le terrorisme après la récente attaque d’installations gazières


Saharamédias - Agences
Lundi 21 Mars 2016



Algérie : nouvelles mesures pour lutter contre le terrorisme après la récente attaque d’installations gazières
Le président algérien Abdel Aziz Bouteflika a réuni hier dimanche plusieurs de ses proches collaborateurs dont le premier ministre, le vice ministre de la défense, chef d’état major de l’armée, près d’une semaine après l’attaque à la roquette d’installations gazières dans le sud du pays, dans la région de Tamanrasset, près de la frontière malienne.

Le communiqué publié à l’issue de cette rencontre déclare que le chef de l’état algérien a ordonné au gouvernement de faire face à la situation sécuritaire, diplomatique et humanitaire qui prévaut dans la région.

La présidence algérienne n’a pas donné davantage de précision sur les mesures adoptées pour faire face aux menaces terroristes dans le pays.

Des sources sécuritaires croient savoir que les assaillants étaient entrés en territoire algérien depuis la frontière malienne.

L’Algérie partage de larges frontières avec deux pays en proie à la violence djihadiste, la Libye et le Mali.

Alger refuse toute intervention étrangère en Libye et privilégie la solution politique à travers des discussions entre les différentes parties libyennes.
 
 














GABONEWS APAnews