Amendements constitutionnels : la présidence s’adresse à la CENI


Nouakchott - Saharamédias
Mercredi 22 Mars 2017



Amendements constitutionnels : la présidence s’adresse à la CENI
La présidence de la république a adressé hier une correspondance écrite à la commission électorale nationale indépendante (CENI), demandant des propositions pour l’organisation d’un referendum sur les amendements constitutionnels.

Selon les sources de Sahara Media, cette correspondance est signée du ministre secrétaire général de la présidence, Dr Moulaye O. Mohamed Lagdaf.

Les mêmes sources ajoutent que le ministre a demandé à la CENI de faire des propositions à propos du referendum qui devrait se dérouler immédiatement après le mois du Ramadan, c’est-à-dire dans près de trois mois.

O. Mohamed Lagdaf qui préside la commission de suivi des résultats du dialogue a réuni celle-ci hier en présence de fonctionnaires de la présidence et de certains présidents de partis ayant pris part au dialogue, notamment  Naha mint Hamdi O. Mouknass, Messaoud O. Boulkheir et Boidjel O. Houmeid.

L’article 38 de la constitution autorise le président de la république à s’adresser au peuple par voie référendaire pour toute affaire d’intérêt national, mais des constitutionnalistes estiment que toute modification de la constitution doit impérativement être adoptée par les deux chambres parlementaires.

Au demeurant, le referendum envisagé risque de connaître d’importantes difficultés logistiques liées à la préparation au niveau de la CENI, qui doit recruter pour les besoins de l’opération et procéder à la révision des listes électorales entre autres dispositions pratiques.
 
 














GABONEWS APAnews