Ançar Edine : « Le gouvernement malien n’est pas sérieux dans sa volonté de dialoguer »


Sahara Médias - nord Mali
Lundi 3 Décembre 2012



Sened Ould Bou'amama, responsable de la communication d'Ançar Edine
Sened Ould Bou'amama, responsable de la communication d'Ançar Edine
Le responsable de la communication du mouvement Ançar Edine, Sened Abu Ammama, a considéré que la volonté de dialoguer des autorités de Bamako n’est pas sérieuse, indiquant qu’une délégation du mouvement a attendu durant une semaine à Alger mais n’a pas réussi à discuter avec les Maliens.
Le responsable d’Ançar Edine accuse le gouvernement de Bamako de ne pas être sérieux dans la démarche des négociations et de chercher plutôt à gagner du temps. Il a ajouté qu’en cas de conflit, le Mali ne va plus opter pour ces négociations avec les groupes islamistes armés qui occupent le nord depuis plus de sept mois.
Dans le même cadre d’idée, Ould Bouamama a indiqué qu’il était prévu que les différents camps politiques se réunissent à Bamako pour mener des discussions mais qu’un tel rendez-vous a été reporté jusqu’au 13 du mois en cours, ce qui est une manière de gagner du temps.
Pour le responsable de la communication d’Ançar Edine, plusieurs facteurs empêchent les négociations d’avoir lieu, évoquant la présence à Bamako de plusieurs « gouvernements » qui ont des avis divergents.
Il est prévu qu’une réunion se tienne demain mardi à Ouagadougou entre une délégation d’Ançar Edine et une autre venant de Bamako et conduite par le ministre malien des Affaires étrangères. 














GABONEWS APAnews