Appel à la mobilisation des gouvernements de l'OIF pour lutter contre la famine au Niger


saharamedia
Vendredi 9 Juillet 2010



Appel à la mobilisation des gouvernements de l'OIF pour lutter contre la famine au Niger

Le Secrétaire Général de l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), Abdou Diouf, a lancé un appel à la mobilisation et à la solidarité des pays membres de l'institution  pour lutter contre la famine au Sahel et tout particulièrement au  Niger à l'occasion de l'ouverture  à Paris du 77é Conseil Permanent de la Francophonie (CPF), vendredi.

 

S'adressant aux participants, Mr Diouf a déclaré "je vous demande de mobiliser vos gouvernements pour répondre à l'attente de nos frères nigériens. Nous ne pouvons pas accepter d'être les témoins inactifs de cette catastrophe annoncée, qui doit pourtant pouvoir être évitée".

Le Secrétaire Général de l'OIF a également évoqué la situation au Tchad, en Centre Afrique, aux Comores au Burundi, pays membres de l'organisation, en crise de consolidation de la paix. Abdou Diouf a par ailleurs abordé la situation des pays ayant fait récemment l'objet de mesures de suspension au titre du chapitre 5 de la déclaration de Bamako, la Guinée et Madagascar, ainsi que celle du Niger, pays sous examen. Au sujet de la Guinée, pays ou s'est déroulée une élection présidentielle le dimanche 27 juin dernier, le Secrétaire Général de l'OIF a appelé tous les acteurs "à maintenir le climat d'apaisement qui a régné jusqu'à présent et à accepter les résultats proclamés par les structures compétentes et à ne recourir, si besoin est, qu'aux seules voies légales, pour régler les éventuels contentieux". Sur la base des résultats du deuxième tour, reporté sine die, l'OIF examinera la mesure de suspension prononcée précédemment par ses instances contre la Guinée, tout en considérant que la seule voie de sortie de l'impasse actuelle reste une élection présidentielle crédible.















GABONEWS APAnews