Apple s’apprête à présenter son iPhone 6


Saharamedias+Agences
Mardi 9 Septembre 2014


Apple s’apprête à lancer, ce mardi, son nouveau smartphone, l’iphone 6, avec une retransmission en direct sur Internet, un centre de conférence spécialement redessiné, de nombreux de médias invités...


Apple s’apprête  à présenter son iPhone 6
La conférence que tiendra Apple ce soir pour présenter les nouveaux iPhone 6 ainsi qu'un bracelet connecté devrait être la plus importante de son histoire, si l'on s'en tient aux moyens qu'elle engage. Apple et son PDG Tim Cook ont en effet vu large pour l'occasion, afin de s'assurer un retentissement maximal.
De nombreux journalistes ont été invités, non seulement des nouvelles technologies, mais aussi du luxe et de la mode, suggérant une annonce dans ce domaine.
Le lieu de la présentation en dit aussi beaucoup. Apple délaisse le centre-ville de San Francisco, et le Moscone Center ou le Yerba Buena Center For the Arts, où ont été annoncés tant d'iPhone et d'iPad. Il revient au Flint Center de Cupertino, près de son siège, où son PDG Steve Jobs avait dévoilé le premier Macintosh en 1984. La salle est vaste, avec 2400 places assises. Apple a surtout créé de toutes pièces un autre bâtiment à proximité, qui pourrait servir d'espace de démonstration, et l'a recouvert sur sa totalité de bâches blanches. Le niveau de sécurité est «sans précédent», affirme le site spécialisé CultofMac. Les techniciens qui travaillent sur le lieu doivent recouvrir la caméra de leur smarphone d'un tampon spécial, obstruant l'objectif.
Apple joue gros sur cette sortie. Le fabricant aurait passé des commandes pour 70 à 80 millions de nouveaux iPhone en trois mois, selon plusieurs analystes qui tirent leurs informations de la chaîne de production en Asie. C'est davantage que la fourchette de 50 à 60 millions dont il était question pour les iPhone 5s et 5c l'an dernier. La mise en vente devrait débuter dès la fin de la semaine prochaine. Apple va aussi chercher à faire faire monter les attentes autour du bracelet connecté, qui pourrait être vendu quelques mois plus tard. Il avait déjà adopté cette stratégie de lancement décalé pour les premiers iPhone et iPad, en 2007 et 2010.














GABONEWS APAnews