Après le social, le culturel à dar Salam aux environs de Boghé et au cœur même de la vallée du fleuve


saharamedia
Jeudi 17 Juin 2010



Revenues dans leur pays d’origine après 20 ans d’exil au Sénégal où elles vivaient avec le statut de réfugies, les populations négro-africaines de Mauritanie vont graduellement reprendre gout à la vie en se réconciliant avec leur culture et ce, à travers une semaine culturelle, artistique et sportive qui vient d’être organisée dans la localité de Dar Salam près de Boghé. Tous les villages des populations rapatriées y ont pris part à travers des troupes artistiques et des équipes sportives. Théâtre, poésie, ballets, chœurs, chants et danses traditionnelles et des compétitions de football ont servi de matières à concurrence aux jeunes participants. Les manifestations ont pris fin mercredi soir en présence des autorités administratives et des élus locaux de la région du brakna et des administrateurs de l’agence nationale pour l’accueil et la réinsertion des refugiés. Le directeur général de l’agence, Ba Madine, devait à cette occasion dire « que par l’organisation de ces journées, les populations rapatriées ont prouvé leur attachement à leur patrie dans l’unité des cœurs et des esprits ». « Vous avez, a-t-il dit à l’adresse des anciens refugiés, voulu signifier à l’ensemble de la communauté nationale, l’importance que vous accordez à la cohésion sociale et à l’unité de toutes les composantes du pays cher à tous ». Pour le premier responsable de l’agence pour la réinsertion des refugiés, « la meilleure façon de participer à la construction d’une nation forte et unie, passe par l’éducation et la formation des enfants et des adolescents... » « L’organisation de ces journées, a fait renaitre l’espoir chez ces populations, après les injustices quelles ont enduré plus de deux décennies. Aujourd’hui, les autorités du pays, notamment le président de la République, Mohamed Ould Abdel Aziz sont déterminés à offrir à tous un cadre de vie digne et tourné vers l’avenir » a déclaré le DG de l’agence nationale pour l’accueil et la réinsertion des réfugiés.

 

 















GABONEWS APAnews