Article n°7225


Nouakchott - Saharamédias
Jeudi 22 Septembre 2016



Depuis quelque temps des voix s’élèvent pour demander de porter l’âge de la retraite à 65 ans face aux départs en cascade de cadres et employés dans les différentes sphères des administrations.

Mais voilà que cette requête risque de taper à la porte du parlement, lors de la prochaine session.

En effet le député d’Atar, issu du parti au pouvoir, Mahfoud O. Jiyed, a révélé à Sahara Media, lors d’un entretien, qu’il posera le problème dès la prochaine rentrée parlementaire, car dit-il le pays perd de plus en plus de compétences ces derniers temps à cause des départs à la retraite.

Pour O. Jiyed les importants départs à la retraite affecteront sérieusement le fonctionnement des institutions et administrations du pays, et qu’un tel problème mérite d’être posé dans l’hémicycle de l’assemblée nationale.

Il ya deux ans la Mauritanie avait fixé par décret l’âge pour le départ à la retraite, dans tous les secteurs à 60 ans.

  















GABONEWS APAnews