Association « Mémoire et Justice » : Le Polisario a renié ses engagements


saharamedia
Jeudi 12 Août 2010



L’Association Mauritanienne « Mémoire et Justice » a déclaré que le Polisario est revenu sur son engagement d’œuvrer pour une solution du problème de prisonniers mauritaniens victimes de torture dans les camps du mouvement séparatiste. L’Association a exprimé son étonnement de voir les dirigeants du Polisario revenir sur leur parole après avoir dit leur disponibilité à trouver une solution à cet épineux dossier, de manière à satisfaire les victimes et leurs familles.

 

Cette position de l’Association « Mémoire et Justice » a été livrée, hier mercredi, lors d’un point de presse organisée à cet effet, dans un communiqué du Bureau exécutif de l’organisation.

L’association a révélé que des contacts existaient entre elle et le Polisario « loin des cercles de la presse », pour leur garantir un minimum de succès, précise-t-elle. Elle a ajouté que suite à la visite effectuée en Mauritanie par l’ancien ministre des affaires étrangères du Polisario, Mohamed Salem Ould Salek,  « plusieurs contacts ont été noués avec des membres de l’Association par des personnalités du Polisario lui-même », indique le communiqué.

« Mémoire et Justice » a révélé dans son communiqué que les contacts ont surtout insisté sur la nécessité de ne pas donner une allure internationale au dossier des Mauritaniens victimes des tortures dans les camps du Polisario, « morts, vivants avec des séquelles ou transférés malgré eux dans les camps ». L’Association a indiqué également que ces contacts dont certains se sont déroulés en Europe, ont revêtu un caractère quasi quotidien à partir du 07 juin 2010, précisant qu’elle détient tous les documents et preuves qui confirment ce qu’elle dit.

L’Association indique enfin que sa nouvelle position est due à l’attitude de l’envoyé du Polisario à Nouakchott, Ahmed Khaddad, qui est reparti sans avoir engagé un début de mise en œuvre de l’accord convenu avec le front sur la nécessité d’entamer « des négociations sérieuses pour la résolution du dossier », note le communiqué.

 















GABONEWS APAnews