Atar : Des commerçantes accusent les autorités municipales d’exposer leurs vies au danger


saharamedia
Mardi 13 Juillet 2010



A Atar des dizaines de femmes commerçantes au marché Central de cette ville située dans le nord de la Mauritanie, ont condamné la décision des autorités municipales d’édifier des boutiques à louer sur l’ un des passages d’accès les plus importants du marché. Les commerçantes ont déclaré à Sahara media que l’édification de boutiques sur la  principale voie d’accès expose leurs vies au danger de même que celle des visiteurs en cas d’urgence. Fatimetou Mint Khairi a, au nom des femmes commerçantes, déclaré : « Nous devons prévoir une issue de secours si jamais un incident malheureux se produisait, qu’ALLAH nous en garde », en faisant valoir que la création de ces boutiques « n'était pas liée à la planification du marché, mais vise à restreindre le nombre de groupes de femmes qui sont établies dans le marché » selon son expression. Elle ajouté qu’elles n'accepteront  pas  que leurs vies soient mises en danger sous aucun prétexte et sous aucune  pression. Les femmes ont demandé au Wali d’intervenir pour les protéger, en tant que mères de familles, d’un tel  préjudice.


 

 















GABONEWS APAnews