Au Trarza, le président Ould Abdel Aziz lance une pique à l’opposition et un clin d’œil à Bruxelles


saharamedia
Vendredi 11 Juin 2010



Contrairement aux habitudes établies ces derniers mois, le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, est sorti de sa réserve pour faire face à la presse dans des propos, plutôt, corsés. Profitant de son passage dans la plus grande wilaya agro pastorale du pays pour les besoins de procéder au lancement de la campagne agricole, le président Ould Abdel Aziz a tenu à adresser deux messages. L’un, destiné à l’opposition, avait pour teneur de mettre en exergue le fait que l’historique de celle-ci est, selon lui, marqué par la gabegie. L’autre, destiné à Bruxelles et aux donateurs, pour leur dire que la bonne gestion est désormais de mise. En somme, une pique, en direction des uns et un clin d’œil, en direction des autres.

 















GABONEWS APAnews