Aziz à Kaédi : La rareté de la liquidité est due à l’arrêt du pillage des biens publics


saharamedia
Jeudi 28 Avril 2011



Le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, a déclaré ce jeudi à Kaédi, où il est arrivé pour lancer le programme de modernisation de la ville, que la rareté de la liquidité « est due à l’arrêt du pillage des biens publics » qui ne vont plus dans les « poches des gabegistes », selon son expression.

Il a ajouté que ces ressources sont désormais dépensées dans des projets de développement qui ont des retombées positives sur la vie des citoyens.

Le président Aziz qui s’exprimait devant les populations de Kaédi, a déclaré qu’il y a certains qui disent que l’Etat est devenu communiste », mais cela n’est pas vrai, « il y a seulement que la gestion est devenue transparente et que le saccage des biens publics a cessé », selon le propos du Chef de l’Etat mauritanien.

 

Aziz a, dans ce cadre, mené une violente attaque contre ceux qu’il a qualifié de « gabegistes, appelant les populations de Kaédi à s’en méfier parce qu’ils tenteront, par la voie de la politique, à revenir au devant de la scène.















GABONEWS APAnews