Aziz à Nouadhibou : forte présence des autorités, de la politique et de la pêche


Saharamédias/Nouakchott
Samedi 5 Avril 2014


L’on a annoncé à Nouadhibou, nord de la Mauritanie, que le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz entamera une visite dans cette ville lundi prochain au milieu de grands préparatifs des autorités locales et de revendications brandies par les pêcheurs.


Aziz à Nouadhibou : forte présence des autorités, de la politique et de la pêche
La commune de Nouadhibou a annoncé hier, dans un communiqué, que l’Autorité de la zone franche va commencer une opération d’assainissement en exécution d’une décision antérieure transférant ce service de la mairie à la ZF.
Cette opération qui a commencé hier vendredi a concerné le marché du bois, au Robinet n°2, l’un des plus anciens de la ville, et dont les occupants ont été délocalisés hors de la cité, alors qu’ils réclamaient un dédommagement pour ce qu’ils considèrent comme un préjudice subi.
La ZFN a fait appel aux services  de certains membres du Groupement général pour la sécurité des routes (GGSR) dans sa campagne contre les vendeurs ambulants sur la principale artère de la ville, particulièrement les vendeurs de légumes, de fruits et de couscous alors que les commerçants dont les boutiques ouvrent sur l’avenue principale ont été sommés de ne pas exposer leurs  marchandises au dehors.
Sur un autre plan, les travaux se sont accélérés au niveau de chantiers lancés par le président Ould Abdel Aziz lors de sa dernière visite à Nouadhibou, notamment la maison d’hôtes, l’électrification de l’avenue de la Marine et des unités de logement dans le quartier « Al wefa » qui doivent être inaugurés par le président de la République lundi.
Au milieu de cette effervescence, l’Union pour la République (UPR), parti au pouvoir en Mauritanie, se prépare à accueillir en grande pompe le président Aziz. Pour cela, il a mis en place une commission chargée de préparer cet accueil populaire, commission qui s’est réunie hier pour mettre la dernière touche à son programme sur le terrain.
Une commission présidée par Ba Amadou Abou, secrétaire exécutif chargé des opérations électorales et comprenant de hauts responsables du parti dont des ministres actuels ou anciens.
Une ambiance de fête que risquent de perturber les revendications de  pêcheurs artisanaux qui demandent aux autorités de revoir leur politique officielle dans le secteur qui selon eux traverse une crise sans précédent, exigeant que la période du repos biologique soit augmentée.
Certains pêcheurs qui ont parlé à Saharamédias ont demandé au président de les visiter dans leurs lieux de travail, chose qu’aucun ancien président n’a jamais faite. Pour cela, ils s’apprêtent à attirer l’attention du président à leurs problèmes à travers des banderoles qui seront brandies lors de cette visite. 














GABONEWS APAnews