BOKO HARAM affirme que sa présence au nord Mali « a des raisons religieuses »


saharamedia
Lundi 25 Juin 2012



Le journal malien « L’Essor » a indiqué avoir rencontré, au milieu du mois courant, des dirigeants du groupe nigérian Boko Haram dans la ville de Gao, dont le représentant de l’organisation, Abu Youssef et un arabe qui l’accompagne répondant au nom de Essahraoui.

Le journal malien affirme que le groupe a déclaré que sa présence au nord Mali « répond à des considérations religieuses ».

Le journal ajoute qu’Abou Youssef qui parle arabe et le Haoussa, en plus de l’anglais, a indiqué qu’ils sont venus (les combattants de Boko Haram) pour aider leurs frères qui ont porté les armes pour appliquer la charia dans le nord Mali ».

Il a ajouté, dans son entretien avec le journal malien que, contrairement aux autres, « ils ne soutiennent pas l’instauration de la démocratie ou la partition du Mali ». Il a indiqué qu’ils sont là uniquement pour l’application de la loi divine refusant cependant tout commentaire sur le camp d’entraînement dans la ville dont l’organisation serait chargée de la supervision et qui accueillerait présentement quelque 300 jeunes combattants.















GABONEWS APAnews