Bamako : Le président malien appelle à accélérer le processus de l’intervention militaire au nord Mali


Sahara Médias - Nouakchott
Vendredi 19 Octobre 2012



Dioncounda Traoré, président de la transition au Mali
Dioncounda Traoré, président de la transition au Mali
Le président de la transition au Mali, Dioncounda Traoré, a affirmé qu’il « est nécessaire » de mener une opération militaire au nord Mali contrôlé depuis plus de six mois par des groupes islamistes armés, et affirmant qu’il ne faut pas « perdre du temps ».
Le président transitoire malien s’exprimait à l’ouverture ce vendredi d’une rencontre internationale, à Bamako, sur la situation au Mali, et à laquelle prennent part bon nombre de responsables internationaux qui cherchent à coordonner les efforts avant l’envoi d’une force militaire africaine sous mandat de l’Onu.
Traoré a déclaré qu’il s’agit maintenant d’une « course contre la montre », assurant que le gouvernement malien va coopérer et « ne décevra pas » les attentes. Il a remercié la communauté internationale pour son appui, « depuis le déclenchement de la crise malienne », et salué l’appui de la nouvelle Commissaire de l’Union africaine, de l’Union européenne et du président français, François Hollande.














GABONEWS APAnews