Biram : « Aziz a usurpé le pouvoir et a mené une campagne internationale pour m’éliminer »


Nouakchott - Saharamédias
Dimanche 15 Mai 2016



Biram : « Aziz a usurpé le pouvoir et a mené une campagne internationale pour m’éliminer »

Dans une lettre écrite depuis la prison civile de Nouakchott où il est détenu, le président du mouvement non reconnu IRA, Biram O. Dah O. Abeid, accuse le président O. Abdel Aziz d’avoir usurpé le pouvoir et d’avoir mené une campagne internationale pour l’éliminer.

Le président d’IRA promet de continuer la lutte contre le pouvoir du président Aziz de l’intérieur et de l’extérieur de la prison.

Condamné à deux ans de prison, Biram a fait appel de cette condamnation et la cour suprême devra rendre son verdict le 17 mai.

Il a accusé O. Abdel Aziz d’avoir tenté vainement depuis 10 ans de l’amener à renier ses principes et de mettre fin à sa lutte en faveur des couches déshéritées.

Il a ensuite évoqué les élections présidentielles de 2014 où il était arrivé en deuxième position, derrière O. Abdel Aziz.

Il a accusé ce dernier avait mobilisé tous les moyens de l’état et son administration pour empêcher son mouvement da faire campagne et de transporter ses militants et ses représentants vers les bureaux de vote.

Selon O. Abeid, sa détention en même temps que son compagnon de cellule, Brahim O. Bilal, est la dernière tentative, du reste vaine, du président O. Abdel Aziz, de taire les discours de son mouvement, pour le danger qu’il constitue pour lui et son régime.

Le président du mouvement abolitionniste réaffirme que la prison ne l’a pas affaiblie ni amené à renoncer à son combat qu’il promet de continuer, depuis l’intérieur de la prison et en dehors de celle-ci jusqu’à libérer dit-il du joug du pouvoir d’Aziz, tous les mauritaniens détenus dans sa vaste prison appelée Mauritanie.

 

 















GABONEWS APAnews