Boidiel et Mohamed Ghoulam expriment leur soutien à l’armée et mettent en garde contre une guerre par procuration


saharamedia
Lundi 26 Juillet 2010



Boidiel et Mohamed Ghoulam expriment leur soutien à l’armée et mettent en garde contre une guerre par procuration

Boidiel Ould Houmeid, président du parti El Wiam et président de la coordination tournante de l’opposition démocratique a confirmé son soutien ,sans faille, aux Forces armées mauritaniennes dans leur combat pour protéger la sécurité du pays et son intégrité, mais il a dit dans une interview à la télévion mauritanienne hier dimanche « que la Mauritanie ne doit pas être la mieux indiquée pour exécuter une attaque pour la France alors que le Mali et  le Niger sont les plus concernés par la question de l'otage français, Germaneau ». Pour sa part, Mohammed Ghoulam Ould Haj Cheikh, vice-président du rassemblement national pour la réforme et le développement (Tawassoul) a prévenu la Mauritanie contre une guerre par procuration tout en exprimant son soutien absolu à l'armée mauritanienne face à aux menaces de gangs de contrebande, de drogues et de l'intolérance.  Dans une déclaration à la chaine qatarie al-Jazira, Mohamed Ghoulam a déclaré que Al-Qaïda a attaqué l'armée mauritanienne à Lemghaiti et à Tourine et a enlevé les touristes, et a attenté à la souveraineté de l'Etat, en précisant : "Nous en tant que partie sensible à l'attaque du pays, nous sommes aussi sensibles à l'influence française et au risque d’une  guerre par procuration».

 

 

 















GABONEWS APAnews