Boidjel O. Houmeid pose ses conditions pour le retrait du maire de Rosso de sa démission


Rosso - Saharamédias
Dimanche 3 Avril 2016



Boidjel O. Houmeid pose ses conditions pour le retrait du maire de Rosso de sa démission
Quelques heures après l’annonce par le maire de Rosso de sa démission et de celles de tous les membres du conseil municipal issus du parti Al Wiam, le président de cette formation politique, Boidjel O. Houmeid a posé un certain nombre de conditions pour le retrait de cette démission.

Au cours d’un meeting, le président du parti Al Wiam a dit que trois conditions sont posées pour le retour au maire de la ville à ses fonctions de même que les neuf autres membres du conseil démissionnaires.

Une situation qui crée une véritable crise pour la gestion de cette commune de grande importance de par sa population et sa position géographique.

La première condition serait le limogeage du responsable du trésor à Rosso, qui serait refuserait de libérer les sommes allouées à la commune.

Ce blocage porte selon O. Houmeid un grand préjudice au premier responsable de la commune incapable de fait de faire face aux engagements financiers de celle-ci.

Le président du parti exige par ailleurs le déblocage de 202 millions d’ouguiyas, patrimoine de la commune et bloqués au niveau du trésor.

Enfin la dernière condition est relative à l’autorisation pour le parti de remplacer des conseillers municipaux, trois femmes  élues sous la bannière de cette formation politique, et qui auraient rejoint le parti au pouvoir l’UPR.

Une mesure prévue par la loi qui bannit le nomadisme politique.

Si le pouvoir ne souscrivait pas à ces conditions a encore dit Boidjel O. Houmeid, nous nous referons au peuple qui nous a donné mandat ici à Rosso et ensemble nous prendrons les mesures appropriées.
 
  
 
 
 
 














GABONEWS APAnews