Bonnes perspectives de récoltes au Sahel et en Afrique de l'Ouest, malgré les inondations


saharamedia
Dimanche 26 Septembre 2010



Les perspectives agricoles et alimentaires 2010-2011  pour la sous région Sahel/Afrique de l'Ouest sont très bonnes en dépit des inondations qui ont touché la quasi totalité des pays, annonce un document du Comité Inter états de Lutte contre la Sécheresse au Sahel (CILSS), envoyé à Sahara Médias dimanche.

Ainsi, pour l'ensemble des pays de la région, la production céréalière se situerait entre 57.150.000 tonnes et 59.500.000 tonnes.

 

Les états  de la CEDEAO non membres du CILSS pourraient également enregistrer une production de 37.320.000 tonnes.

 

Ces hypothèses présagent d'un niveau de  production céréalière supérieur à celui de la campagne agricole précédente (51.101.000).

Les perspectives de production agropastorales sont  également bonnes, estime l'institution sous régionale.

L'optimisme du CILSS est fondé sur "un démarrage précoce et une abondance des pluies, avec un bonne répartition spatio-temporelle".

Toutefois, ces pluies "ont engendré des inondations occasionnant d'importants dégâts sur les superficies emblavées, les moyens d'existence et des pertes en vies humaines dans tous les pays" précise le document.

Le développement des cultures est globalement "satisfaisant" en raison des bonnes conditions hydriques.

La situation phytosanitaire est "calme, en dépit de quelques cas d'attaques d'ennemis des cultures signalés, la situation est maîtrisée".

Les prévisions du CILSS rentrent dans le cadre d'un dispositif régional de prévention des crises alimentaires avec l'organisant de concertations régulières sur la sécurité alimentaire.

Le Sahel  est confronté depuis une quarantaine d'années à un cycle de sécheresse récurrente et  à une menace permanente de l'insécurité alimentaire.

Les pays membres du CILSS sont le Burkina Faso, le  Cap-Vert, la Gambie, la Guinée Bissau, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Sénégal et le Tchad.















GABONEWS APAnews