Burkina Faso : arrestation d’un ancien premier ministre


Nouakchott - Saharamédias
Samedi 17 Septembre 2016



Burkina Faso : arrestation d’un ancien premier ministre

L’avocat général burkinabais a annoncé vendredi l’arrestation d’un ancien premier ministre du pays accusé d’être à l’origine de violences destinées à mettre fin à des mouvements de protestations à l’origine de la chute du président de l’ancien président Blaise Compaoré.

Des dizaines de milliers de burkinabais étaient descendus dans les rues en octobre 2014 pour protester contre la décision du président Compaoré de briguer un nouveau mandat à la tête de ce pays, le quatrième plus grand producteur d’or en Afrique après l’avoir dirigé pendant 27 ans.

Les forces de l’ordre avaient tenté d’étouffer ce mouvement et les organisations des droits de l’homme avaient annoncé que les forces de sécurité avaient tué par balles une dizaine de personnes.

Selon l’avocat général burkinabais, l’ancien ministre du pays, Loïk Adolvi Tiao est accusé d’agressions volontaires et de connivences dans des agressions le meurtre et la complicité de meurtre et d’avoir ordonné aux forces de l’ordre d’étouffer le mouvement.

L’ancien premier ministre est rentré volontairement de Côte d’ivoire où réside l’ancien président Compaoré qui a obtenu la nationalité ivoirienne.

 















GABONEWS APAnews