COD : La Mauritanie traverse une crise économique sans précédent


Sahara Médias - Nouakchott
Jeudi 27 Septembre 2012



Les leaders de la COD au grand complet au siège de l'Unad
Les leaders de la COD au grand complet au siège de l'Unad
La Coordination de l’opposition démocratique (COD) a vivement critiqué la situation économique de la Mauritanie au cours d’une table ronde organisée, hier mercredi, au siège de l’UNAD, sous le thème : Dénonciations des duperies du pouvoir sur la situation économique du pays ».
Au cours des interventions, la COD a surtout axé son discours sur ce qu’elle a qualifié de « propagation de la gabegie, flambée des prix, chômage, pauvreté et absence de véritable stratégie de développement économique ».
Ouvrant les discussions, Chriv Taher Ould Ahmed, membre du directoire du parti Hatem, a déclaré que la Mauritanie traverse une situation économique sans précédent, « malgré les chiffres et indicateurs dont parle le pouvoir ». Il a ajouté que ces chiffres « sont démentis par la réalité, parce que, généralement, le taux de croissance et l’importance des réserves s’accompagnent par une amélioration des conditions de vie des populations et non le contraire ». Il a cité, comme preuve, la flambée des prix, la détérioration du pouvoir d’achat des citoyens, le chômage des jeunes. Le secrétaire général du parti Hatem, formation qui assure la présidence tournante de la COD, est revenu sur ce qu’il a qualifié de « grandes réalisations dans les années 70 » et de « réussite dans les équilibres macroéconomiques dans les années 80 ». Il a aussi dit le même bien de la période de transition militaire 2005-2007, qui a connu un flux massif des investisseurs étrangers vers la Mauritanie, donnant l’espoir d’une développement économique important, mais qui a été « coupé court par le coup d’Etat de Mohamed Ould Abdel Aziz dont le tort, dira Ould Ahmed, est « d’avoir mis sens dessus dessous », selon son expression.














GABONEWS APAnews