Caravane de santé Mauritano américaine au Trarza


saharamedia
Mercredi 5 Mai 2010



Caravane de santé Mauritano américaine au Trarza

Une caravane de santé constituée de médecins mauritaniens et américains parcourt présentement la région du Trarza. Organisée par l'ambassade des Etats Unis d’Amérique en Mauritanie, cette Caravane a entamé son parcours par Keur Madiké, une bourgade située à environ 14 kilomètres à l’est de Rosso, au bord du fleuve, dans la vallée. L’équipe de médecins s’activera dans la Chemamma et se fixe comme objectif commun de venir en aide à environ 300 personnes par jour, durant cette semaine d’actions sanitaires. En effet, durant cette période, les médecins et vétérinaires soigneront donc des malades et fourniront des services de santé aux animaux.

Pour donner à cette manifestation, tout l’éclat qu’elle mérite, c’est Mark Boulware, ambassadeur des Etats-Unis d'Amérique, à la tête d’une imposante délégation qui a donné le coup d’envoi de cette caravane, dans l’enceinte du poste de santé du village. Ce poste de santé, flambant neuf, construit par la société AAAID, a servi, de cadre de soins à de nombreux malades venus profiter de la situation offerte aux communautés de Rosso et environs.

Les consultations menées par l’équipe étaient relatives à la gynécologie, à l’ORL, aux pathologies bucco dentaires…

A la fin de chaque consultation, les patients recevaient gratuitement des médicaments qui leur étaient prescrits. Auparavant, il a été procédé à la distribution de plus de 2000moustiquaires imprégnées aux populations. Après Keur Madiké, la caravane ira à Tounguène.

A noter qu’une longue tradition de coopération existe entre la Mauritanie et les Etats-Unis d’Amérique, matérialisée par de nombreux programmes, dont AWARE II (qui couvre la santé de reproduction et la lutte contre le VIH/SIDA) évalué à 30 millions de dollars – la Mauritanie en bénéficie avec 21 autres pays. L’USAID continue de financer «Counterpart International», pour la mise en œuvre du programme de sécurité alimentaire et de nutrition, projet évalué à 20 millions de dollars pour une durée de cinq ans, etc.

 















GABONEWS APAnews