Cas de fièvre hémorragique à Nouakchott : un mort


Lundi 5 Octobre 2015



Cas de fièvre hémorragique à Nouakchott : un mort
Le ministère de la santé a publié hier dimanche un communiqué dans lequel il annonçait l’existence à Nouakchott de cas de fièvre hémorragique, ajoutant qu’un patient venu de Moudjéria avait décédé.

La fièvre du Rift est une maladie virale qui se transmet de l’animal à l’homme et dont les premiers cas avaient été identifiés en Mauritanie il y a près de 5 ans.

Cette maladie avait été découverte au Kenya en 1931 avant de franchir les frontières de ce pays vers la Somalie et la Tanzanie et en 2000 en Arabie Saoudite.

Elle a fait son apparition en Mauritanie en 2010 dans une localité de l’Adrar entrainant la mort de dizaines de camelins.

La maladie est réapparue en 2012 entrainant la mort de 17 personnes sur les 34 cas enregistrés.

Les ministères de la santé et de l’élevage ont dépêché des équipes dans la région de Moudjéria pour sensibiliser les populations et éventuellement identifier des cas de la maladie.

Le ministère de la santé a réaffirmé par ailleurs que les cas recensés ont été mis en quarantaine dans les structures de santé et que leur état évolue positivement.
 














GABONEWS APAnews