Cinquantenaire des indépendances africaines : Caravane de l'intégration en Mauritanie


saharamedia
Dimanche 25 Avril 2010



Cinquantenaire des indépendances africaines : Caravane de l'intégration en Mauritanie

«Africable», la chaîne du Continent, organise, du 1er mai au 31 juillet 2010, dans le cadre des festivités commémoratives des 50 ans d’indépendance de la plupart des pays africains, le premier grand road-TV en Afrique. Ce road-TV est dénommé «Caravane de l’intégration», avec, comme générique: «50 ans d’indépendance, 50 ans d’intégration et 50 ans de développement».

Le coup d'envoi sera donné à Dakar, le 1er mai 2010, au pied du monument de la Renaissance africaine, avec, comme itinéraire, la Mauritanie, la Gambie, la Guinée-Bissau, la Guinée-Conakry, le Mali, le Burkina Faso, le Niger, le Bénin, le Togo, le Ghana, avant d’atteindre Abidjan (Côte d'Ivoire), le 31 juillet 2010.Douze pays traversés et autant de capitales découvertes. 92 étapes citées au programme, avec des bivouacs et des plateaux télé. Une caravane de 120 personnes, à bord d’une vingtaine de véhicules. Un budget prévisionnel de plus d’un milliard de francs CFA. Telles sont quelques-unes des caractéristiques de l’ambitieux projet qu’Africable, la chaîne du Continent, a mis sur pied, en ce cinquantenaire des indépendances africaines. Occasion, pour la chaîne de télévision panafricaine, «Africable», de proposer une caravane de l'intégration, une sorte de «Road Tv», prétexte à faire mieux connaître et découvrir, par le canal de la télévision, les pays qui seront traversés. Reportages, interviews, documentaires, magazines et débats sur les cinquante ans des indépendances en Afrique, le développement et l'intégration, alimenteront la caravane de l'intégration, en partenariat avec les télévisions publiques et privées africaines. Les journalistes de la presse écrite de la radio et les acteurs de l'Internet seront impliqués dans ce projet. C’est, plus exactement, un budget de 1,4 milliard de francs qui est retenu pour cette réalisation colossale, mobilisant une grande logistique, notamment un avion ULM, pour les prises de vues aériennes, des camions «vidéo», un autocar de 52 places, pour la presse et les invités, des camions-podiums, pour les «Road show», des minibus, 4x4 et autres véhicules utilitaires.

«Il n'y a pas d'intégration, tant qu'on ne se connaît pas»: ce point de vue de monsieur Ismaïla Sidibé, le PDG d'Africable, s'impose, plus que jamais, en cette année des cinquante ans d'indépendance des pays africains. Il fonde, assurément, l'idée de susciter un événement médiatique magnifiant le premier demi-siècle de l'Afrique indépendante. C'est l'occasion de faire une sorte de bilan passant en revue, sous forme d'un grand focus TV, tous les aspects, sociaux, économiques, culturels et politiques, en rencontrant les populations, les institutions et les gouvernements de ces pays. «Pour la première fois, nous allons montrer l'Afrique à l'Afrique», lance, avec beaucoup d'enthousiasme, monsieur Sidibé. Chaque soir, «un bivouac TV» sera dressé dans une ville et la télévision va vivre au rythme de la localité, de ses populations, de ses us et coutumes.

Il est question, à travers cette caravane, de contribuer à combler le déficit de connaissance de l'Afrique, de participer à la promotion de l'intégration africaine et de faire connaître les réalisations des gouvernements africains, dans tous les secteurs d'activités. Dans le principe, chaque TV nationale diffusera, chaque jour, le direct de la caravane et d'autres émissions diffusées, pendant la journée, dans la tranche «24 h de temps d'antenne». Il y aura, en outre, un concours, dans chaque pays, entre 200 webmasters qui vont proposer des sites, sur divers thèmes ou sujets. Les deux meilleurs de chaque pays participeront à la finale, pour un concours en direct. Ismaïla Sidibé estime que cette caravane est l'occasion, pour chaque pays, de faire des reportages «inside» et, pour les gouvernements, institutions et mécènes, d'entretenir leurs projets de communication.

 















GABONEWS APAnews