Commémoration en Mauritanie de la journée mondiale de l'environnement


saharamedia
Dimanche 6 Juin 2010



Commémoration en Mauritanie de la journée mondiale de l'environnement

La Mauritanie a commémoré le samedi à l'instar de la communauté internationale la journée mondiale de l'environnement, placée cette année sous le thème " des millions d'espèces, une planète.
Un avenir commun ". Une cérémonie, organisée pour la circonstance, par le ministère délégué auprès du premier ministre chargé de l'environnement et du développement durable avec le concours du PNUD sur la plage de Nouakchott, a été consacrée à l'explication des défis qui se posent à l'humanité suite à la dégradation de l'environnement et la perte de la bio diversité qu'elle soit biologique ou végétale. Supervisant l'évènement, le secrétaire général du ministère délégué auprès du premier ministre chargé de l'environnement et du développement durable a précisé que la montée des eaux des océans représente un risque majeur aussi bien pour les ressources humaines que les systèmes environnementaux côtiers et marins.

 

 

 

Il a ajouté que les ressources provenant du secteur de la pêche qui représentent en Mauritanie 12,5% du PUB, seront largement affectées par les détériorations environnementales, réitérant que la vulnérabilité du littoral mauritanien face aux changements climatiques pourra hypothéquer la croissance économique dans un pays où le littoral constitue le vecteur essentiel du développement.

Et de préciser que la Mauritanie a réussi, après quelques années d'intenses efforts, d'intégrer la dimension de l'environnement dans le développement durable et d'instaurer une prise en compte des questions environnementales au plan sectoriel et ce dans le but d'accompagner les développements écologiques dans le cadre d'une approche multidisciplinaire.

De son côté, le président de l'association pour l'auto développement a souligné l'intérêt de renforcer les options qui ont pour objectif primordial la conservation et l'utilisation durable de la diversité biologique et les services dispensés par les écosystèmes.

Pour sa part, M. Souleman Boukar, économiste principal, représentant du PNUD a invité l'assistance à appréhender la portée plus large de cette manifestation qui embrasse l'environnement dans sa globalité et la survie de la planète.

Il a rappelé qu'en Mauritanie les forêts, qui ne représentent que moins de 0, 267pc du territoire national, subissent une forte pression anthropique et animale, car elles fournissent l'essentiel d'énergie domestique en l'absence de toutes autres énergies de substitution capable de prendre la relève à court et moyen terme.

Plusieurs responsables départementaux et ceux de la société civile ont assisté à la cérémonie.

AMI

 

 















GABONEWS APAnews