Concertations entre les pays du Sahel autour des dangers du terrorisme


Nouakchott - Saharamédias
Mardi 4 Avril 2017



Concertations entre les pays du Sahel autour des dangers du terrorisme
Les 5 pays du Sahel ont entamé à Nouakchott des concertations régionales pour l’échange d’expériences dans le domaine de la lutte contre l’extrémisme et le terrorisme.

Ce colloque, selon ses organisateurs est destiné à élaborer une vision commune destinée à faire face à ce phénomène qui menace la zone du Sahel.

Ce colloque est organisé par le ministère des affaires islamiques et de l’enseignement originel, en collaboration avec des groupes des pays du Sahel et l’institution allemande CONRAD.

Les participants échangent leurs points de vue sur le phénomène de l’extrémisme et le terrorisme dans les pays du Sahel en marge d’exposés sur les politiques de la Mauritanie dans le domaine et son expérience après le dialogue avec les détenus salafistes.

Le secrétaire permanent du groupe des 5 pays du Sahel El Hadj Najem Mohamed a souligné l’importance de cet atelier autour de la problématique du terrorisme et de l’extrémisme et l’échange d’expériences entre les participants.

Il a souligné l nécessité de réunir les efforts pour lutter contre ce phénomène dangereux saluant le rôle joué par les pays dans ce domaine et leurs expériences dans la lutte contre le terrorisme.

Intervenant à son tour le ministre mauritanien des affaires islamiques et de l’enseignement originel, Ahmed O. Ehel Daoud, a souligné le danger que représentent les idées extrémistes, rappelant la réussite de l’approche sécuritaire à différentes composantes  élaborée et exécutée par la Mauritanie et qui a donné des résultats appréciables, dont notamment l’organisation d’un dialogue entre les érudits et les jeunes porteurs d’idées Salafistes.

 Le représentant de l’institution allemande, CONRAD, a rappelé que celle-ci apporte son aide à différents pays afin de réaliser la justice et la sécurité en encourageant le dialogue politique, particulièrement ses partenaires dans les pays du Sahel.
 
 
 
 
 














GABONEWS APAnews