Condamnation de Abdallahi Ould Mohamed Sidya à 6 ans de travaux forcés


saharamedia
Dimanche 16 Mai 2010



Condamnation de Abdallahi Ould Mohamed Sidya à 6 ans de travaux forcés

Après les plaidoiries des avocats de la défense, la cour, sans suivre le réquisitoire du parquet, s’est prononcée en condamnant Abdallahi Ould Mohamed Sidya à 6 ans de prison ferme, au travaux forcés et à une amende de 2.500. 000 ouguiyas pour les faits qui lui sont reprochés.

En fait le ministère public prés la cour criminelle de Nouakchott avait requis 30 ans de réclusion contre Abdallahi Ould Mohamed Sidya. Ce réquisitoire est intervenu  quatre heures après le début d'un procès entamé ce dimanche. Présenté comme le chef présumé d'un groupe de 9 individus, Ould Sidya devait répondre de plusieurs chefs d'inculpation : "association de malfaiteurs, appartenance à une organisation terroriste, recel de moyens en vue de commettre des actions de nature à troubler l'ordre et la tranquillité publique". Le parquet avait estimé les faits "établis" et "constants" pour justifier sa demande. La requête  du collectif des avocats de la défense visant à obtenir l'annulation des poursuites "pour plusieurs vices de forme" a été jointe au fond de l'affaire suivant une décision de la cour criminelle.

 

 















GABONEWS APAnews