Condamnation des membres de la « cellule de Nouadhibou » à des peines de prison ferme allant de 3 à 5 ans


saharamedia
Jeudi 14 Octobre 2010



La cour criminelle de Nouakchott a prononcé aujourd’hui jeudi des peines de prison allant de 3 à 5 ans à l’encontre des membres de la « cellule de Nouadhibou » accusés d’avoir fomenté des actions terroristes en Mauritanie.

Ainsi, Mohamed Lemine Ould Semane, frère de El Khadim Ould Semane, a été condamné à 5 ans de prison ferme et à la confiscation de ses biens accompagnée d’une amende de 500 000 ouguiyas. Ses compagnons Cheikh Abou El Maali Ould Sidi Mohamed et Elemine Ould Hamoud écopent de 3 ans de prison ferme et de la même amende de 500 mille ouguiyas.

 

Le parquet général avait demandé, à l’ouverture du procès, une peine de 12 ans de prison ferme et une amende de 5 millions d’UM contre les membres de la cellule dite de Nouadhibou dont l’affaire est traitée dans le cadre du dossier 503/08 de l’année 2008 pour des accusations d’organisation terroriste.

 















GABONEWS APAnews